07 juin 2008

3 artistes, 3 concerts

J’ai eu la chance de pouvoir assister à trois concerts en l’espace de trois semaines. Le premier, c’était le 10 mai à Bruxelles. C’était une toute petite salle, le Café-Théâtre des Deux Gares et il faisait très chaud ce jour-là. C’était Mathieu Johann et je dois dire que j’ai adoré. Son album est excellent et je me demandais si le spectacle serait à la hauteur de ce que j’en attendais. Il le fut. La première partie, assurée par Philippe Vanclès, avait déjà donné le ton de la soirée. Mathieu a poursuivi cette plongée dans le coeur des mots, dans cet amour des beaux mots, dans ce qui fait cette poésie que j’apprécie tant. J’ai même pu lui parler après le concert, j’ai eu un autographe (le deuxième de ma vie, le premier étant celui de Moussia Haulot, la femme d’Arthur Haulot), il est très gentil, très disponible. Il revient en novembre pour deux dates, je retournerai le voir. Le deuxième, c’était le 21 mai, c’était Isabelle Boulay. Je la voyais pour la troisième fois. C’était à Bruxelles aussi, au Cirque Royal. Elle est apparue dans une robe sublime (pour que je dise ce genre de chose, il fallait que ce soit vraiment une robe magnifique). Elle était très bavarde, elle nous a dit que c’était une création de Christian Lacroix, à qui elle avait demandé une robe de figurine de boîte à musique. Attendre un bébé est un état qui lui va à merveille. Elle resplendissait, elle rayonnait. J’ai hâte qu’elle revienne en nos contrées. Le troisième, c’était le 1er juin, jour de l’anniversaire de mariage de mes parents, c’était Garou. J’étais certaine qu’il aurait une chemise noire et tel fut le cas. Je l’ai trouvé très jouette, il a fait plusieurs allusions à sa chérie, qui était dans les coulisses, mais de là où j’étais placée, je ne la voyais pas. C’était la quatrième fois que je le voyais, les trois premières, c’était à Forest National. Cette fois, c’était à Charleroi, au Coliseum. Il y avait une ambiance digne d’un match de foot, très différente de celle de Forest. Il faisait très très chaud dans la salle, c’était un peu difficile à supporter, d’autant que c’était debout, mais le spectacle était là pour compenser. C’était la dernière date avant la Russie et l’Ukraine, il s’en est donné à coeur joie, embrassant sur la bouche le gars qui lui apportait sa guitare et réitérant avec une fille dont c’était l’anniversaire et qui était tout devant, au pied de la scène. Si les prochaines dates de concert sont dans des salles où on est debout, j’y réfléchirai à deux fois parce que c’est éprouvant. Voici une photo du loup (désolée pour la qualité, mais j'étais au balcon et je n'ai pas l'habitude de prendre des photos, je ferai mieux la prochaine fois).

  

bisléger

 

 

 

 

08:23 Écrit par Kardream | Commentaires (2)

Commentaires

super! je suis heureuse pour toi!
contente de te retrouver ce soir, je ne te croise pas souvent à la page d'accueil, alors j'oublie de venir prendre de tes nouvelles

Écrit par : Animusiques/Gibritte/Macedoine | 08 juin 2008

Joyeux anniversaire! mes voeux les plus sincères!
Ce 9 juin, c'est ta journée!
Bonne semaine. @+
http://veronique1966.skynetblogs.be/

Écrit par : Véronique | 09 juin 2008

Les commentaires sont fermés.