18 septembre 2008

Il est grand temps

Plus le temps passe et plus j’ai le sentiment de m’éloigner de qui je suis, que la société me contraint à m’éloigner de moi-même. Qu’est-ce que la société sait de moi? Comment peut-elle prétendre savoir ce qui est bon pour moi si elle ne me le demande pas? Pourquoi m’impose-t-elle de faire des choix que je n’ai pas envie de faire? Pourquoi s’ingère-t-elle dans ma vie alors que je ne lui ai rien demandé? Pourquoi ne me laisse-t-elle pas mener ma vie à mon rythme, en me permettant de choisir ce que je pense être le mieux pour moi, sans me mettre cette épée de Damoclès au-dessus de la tête si jamais je venais à échouer parce que je me serais trompée de voie? Pourquoi la société veut-elle nous formater? Pourquoi ne nous laisse-t-elle pas être qui nous sommes ou qui nous pourrions être (pour ceux qui ne le savent pas encore)? De quel droit se permet-elle tout cela? Croit-elle qu’en contraignant les gens à faire des choix qui vont à l’encontre de ce qu’ils veulent vraiment, elle va dans le bon sens? N’est-elle pas en train de se saborder? Ne court-elle pas à sa perte et par conséquent à la nôtre? Empêcher les gens de faire ce qu’ils veulent, pour autant qu’ils le sachent, les rend malheureux, inéluctablement et une société malheureuse ne peut pas survivre à long terme. Et plus que les gens, c’est la planète qui en souffre le plus, cette Terre que nous empruntons à nos enfants. Dans quel état allons-nous la leur laisser? Il est bien connu que seul on ne peut rien faire, que c’est tous ensemble qu’on pourra s’en sortir et vivre mieux. Il est grand temps de s’y mettre, parce qu’il faudra du temps pour changer les choses et nos enfants méritent de connaître ce changement.

12:25 Écrit par Kardream | Commentaires (1)

Commentaires

coucou en passant il est aussi grand temps que je t'écrive quelques mots...j'espère que tu gardes le moral...malgré tout...pensées d'ici...j'espère que ton week-end s'annonce excellent...bisous

Écrit par : sashana | 19 septembre 2008

Les commentaires sont fermés.