19 septembre 2008

A quoi bon leurs bras

Je ne compte plus les nuits passées loin de toi
Que j’aurais pu vivre à la chaleur d’autres bras
Des leurres qui ne m’auraient servi en rien
A quoi bon leurs bras s’ils ne sont pas les tiens?
J’aurais pu me perdre dans d’artificiels paradis
Ou me saoûler au gré de toutes mes insomnies
Ou bien mener une vie de débauche et de luxure
Consommer à outrance, jusqu’au point de rupture
Ou me mettre à voler, sombrer dans la délinquance
Me créer coûte que coûte une autre dépendance
Mais rien de tout cela ne me fera oublier tes lèvres
Ni la passion intense de nos corps ourlés de fièvre
La vie, un jour, je le sais, à nouveau nous réunira
Je revivrai le précieux bonheur d’être dans tes bras
Car mon amour pour toi n’est pas près de s’éteindre
C’est pour l’éternité que nous allons nous étreindre
Je sais tes sentiments aussi brûlants que les miens
Notre amour est le plus puissant de tous les liens

17:11 Écrit par Kardream | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.