14 octobre 2008

La répercussion de mille millions d'échos

La nuit enveloppe la ville de son manteau d’ébène

Seuls s’entendent encore les doux murmures du vent

Pendant que courent dans le bleu de mes veines

Les feux du plus troublant de tous les sentiments

A faire fondre les neiges éternelles du Kilimandjaro

A éteindre les étoiles qui scintillent au firmament

A étouffer la répercussion de mille millions d’échos

A stopper la moindre éruption de n’importe quel volcan

A inverser le cours de chaque fleuve et de chaque rivière

A faire nager tous les oiseaux et voler tous les poissons

A ternir à jamais le si merveilleux éclat de la lumière

A changer l’eau en l’un des plus abominables poisons

A faire frémir les plus courageux de tous les hommes

A redonner la vue à tous ceux atteints par la cécité

A détourner les chemins, qu’ils ne mènent plus à Rome

A bannir de toutes les bouches du monde le mot vérité

Que le mensonge soit ma nouvelle et seule religion

Que je puisse nier cet amour qui me tord le coeur

Que j’invente un autre cours aux fils de mes saisons

Pour effacer de mes jours cette passion qui me fait peur

21:47 Écrit par Kardream | Commentaires (2)

Commentaires

coucou kar ton nouveau layout me plait....très agréable...et ce texte...que de bouleversements...j'aime particulièrement "à redonner la vue à tous ceux atteints par la cécité"...ce serait un bien joli programme...bisous

Écrit par : sashana | 15 octobre 2008

Encore un texte fort, comme tu sais si bien les écrire... qui part de l'amour de l'amour à la haine de ce sentiment..
Comme Sashanna, j'aime beaucoup ce nouveau look, c'est particulièrement réussi!!
Bonne journée Kar, bisous

Écrit par : pierre de lune | 15 octobre 2008

Les commentaires sont fermés.