07 novembre 2008

Le soleil dépose ses rayons en bouquets de fils d'or

Le vent se joue des dernières feuilles de l’automne

Ils seront bientôt dépouillés de leurs frêles parures

Le soleil dépose ses rayons en bouquets de fils d’or

Sur les vestiges esseulés aux flancs des montagnes

Ne s’entendent plus que les murmures des torrents

Dont l’eau jaillit de la Terre en cascades abruptes

Novembre vient reprendre ce qu’octobre a donné

Et apporte dans son sillage les prémices de l’hiver

Le soir s’octroie le privilège de tomber en avance

Et la nuit s’arroge la préséance de tout envelopper

Dans son manteau brodé d’étoiles et d’une Lune

Le matin est fardé d’une brume quiète et alanguie

Qui donne aux paysages cet aspect de coton voilé

Le froid s’installe subrepticement en nos quartiers

Et mon coeur s’emplit d’un calme unique et rare

J’ai retrouvé novembre, qui connaît tout de moi

Mes douleurs profondes, mes joies et mes craintes

Tout coule enfin de source et tout reprend sa place

16:44 Écrit par Kardream | Commentaires (2)

Commentaires

BONJOUR un petit bonjour en passant...
mon amie kardream
j espere que tous vas bien pour toi...
merveilleuse journée a toi...

coeurdenfant

http://coeurdenfant.skynetblogs.be/

Écrit par : COEURDENFANT | 11 novembre 2008

BONJOUR un gros merci pour ton petit mot...
et
merveilleuse journée a toi...
coeurdenfant

http://coeurdenfant.skynetblogs.be/

Écrit par : COEURDENFANT | 18 novembre 2008

Les commentaires sont fermés.