03 octobre 2009

Jusqu'à quand

La Nuit a coulé des pleurs innombrables en torrents d'amertume
Le Ciel a versé des larmes hyalines fondues au sein des brumes
L'Air a crié des tempêtes nébulaires au fin fond de la galaxie
La Terre a hurlé des séismes en Chine, au Japon ou aux États-Unis
L'Eau a déployé ses vagues comme autant de rouleaux compresseurs
Le Feu a craché ses flammes dévastatrices, ses langues pleines de fureur
La Nature a explosé ses blessures aux yeux de tous les Terriens
Mais à côté de ce que ressent mon coeur, tout ceci n'est presque rien
Les pleurs et les larmes sont pour lui comme des couteaux acérés
Les tempêtes sont des ouragans aux conséquences démultipliées
Les séismes sont amplifiés comme si c'était une main qui secouait la Terre
Les vagues sont d'énormes tsunamis ravageurs que rien ne peut faire taire
Les flammes sont des incendies qui se rallument dès qu'on tente de les arrêter
Ses blessures sont des plaies béantes qui sont sans cesse avivées
Mon coeur se noye dans tout l'amour qu'il te porte, fustigeant la raison
Jusqu'à quand supportera-t-il cette passion? c'est là toute la question

15:40 Écrit par Kardream | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.