23 octobre 2009

La vie est ainsi faite

La vie est ainsi faite qu'il m'arrive parfois de ressentir simultanément un sentiment profond de tristesse mâtinée de nostalgie, qui confine à une forme de repli sur moi-même, qui me fait voir la vie comme si je n'en faisais plus vraiment partie, et, à l'opposé, un désir, aussi soudain qu'incontrôlé, qui me bouleverse les sens et me fait me sentir étrangement vivante. Je ne sais ce qui cause l'un et l'autre, je pensais avoir transcendé cette tristesse qui m'a tant pesée et je constate que je me suis trompée, qu'elle est toujours là, peut-être même plus sournoise qu'avant puisque rien ne l'explique, et ce désir, purement animal, ce qui ne m'est pas coutumier, puisqu'aucun sentiment ne l'accompagne, qui m'obsède et me terrifie parce qu'il m'oblige à me faire violence pour ne pas l'assouvir ni l'extérioriser et, en même temps, même si je préférerais que ce désir soit lié à un sentiment, ce qui correspond plus à mon mode de fonctionnement, je dois avouer qu'il vaut probablement mieux que cela ne soit pas le cas parce que cela compliquerait les choses d'une façon telle que la vie me serait exponentiellement plus difficile à vivre, d'autant que pour ce qui est des sentiments, c'est déjà tout sauf simple. Peut-être que cette tristesse et ce désir s'en iront comme ils sont venus, je n'en sais rien, l'avenir me le dira, mais si ce n'est pas le cas, j'espère que l'un comme l'autre s'atténueront, que je puisse appréhender le quotidien avec plus de sérénité.

19:38 Écrit par Kardream | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.