08 juin 2010

Jamais assez

Pour quelques heures encore, pour quelques heures de plus

J'aurais donné une année entière, j'aurais donné bien plus

Le temps passe si vite, que l'on n'a plus le temps de rien

On ferme les yeux ce soir, on les ouvre, c'est déjà demain

J'aime la candeur immobile des étoiles dans le ciel de nuit

Quand les battements de mon coeur sont les seuls bruits

Elles semblent si proches et elles sont pourtant si lointaines

Un reflet de leur éclat, je le sais, brille au sein de mes veines

L'univers est tellement grand qu'une vie ne sera jamais assez

Pour profiter pleinement de toutes les merveilles à admirer

Je voudrais tant pouvoir dompter la course folle du temps

Que ce fauve insoumis soit un agneau docile, pour un instant

Même infinitésimal, pour être, enfin, à l'écoute de moi-même

Et de ce coeur inconséquent qui bat pour me crier qu'il t'aime

23:15 Écrit par Kardream | Commentaires (1)

Commentaires

très joli Kar cela me détend de te lire...j'aime la fluidité et la clarté de ton style...et moi aussi, je pense aux étoiles, à l'univers, à l'infini, au temps qui passe, et parfois à l'amour...cela me touche...amicalement

Écrit par : sashana | 22 juin 2010

Les commentaires sont fermés.