07 novembre 2010

Sans honte ni regret

Laisser parler son coeur, écouter son message sans trembler

Même si ce qu'il dit n'est pas ce que l'on voudrait entendre

Affronter la vérité sans honte ni regret, et pouvoir l'accepter

Plonger dans l'effroi, le désarroi, avant d'appréhender le tendre

Le corps vidé de toute envie, le coeur trop plein d'une idée noire

Plus noire que la nuit dont le manteau n'est pas assez épais

Pour couvrir cette plaie qui grandit et ne me permet plus de voir

Ce qui, il n'y a pas si longtemps encore, était tout ce qui comptait

Balayés mes certitudes, mes principes et toutes mes valeurs

Tout est à reconstruire, tout est à recomposer, point par point

Comment faire, quand semble s'être envolé tout mon courage

Le temps est comme pétrifié, l'insousciance me paraît si loin

Dans ses yeux coule l'encre pour écrire mes nouvelles pages

D'un bleu si pur, qu'il a fait voler en éclats tout mon univers

Qu'il a rompu toutes les digues de mon coeur, inexorablement

Qu'il n'y a pas moyen de faire fi des sentiments, revenir en arrière

Je dois apprendre à connaître cet autre moi, cette autre en dedans

15:03 Écrit par Kardream | Commentaires (1)

Commentaires

Comme je te l'ai écrit dans mon mail, tes poèmes sont touchants, bien écrits.
J'aime aussi beaucoup le poème de Arthur Haulot "Psaume", très beau.

Écrit par : Gratienne | 07 novembre 2010

Les commentaires sont fermés.