13 juin 2012

À ne plus savoir

J'ai cueilli le plus beau des rêves, arraché à ma nuit

Comme un pétale que l'on détache d'une fleur

De sa magie et de sa rareté, je me suis enivrée

A ne plus savoir où je vis et quel est mon nom

J'ai fermé les yeux et j'ai confié ce rêve à la nuit

Pour qu'elle le protège, mon secret du bonheur

La clef ouvrant mes chaînes, d'être enfin délivrée

Des murs qui se sont érigés tout autour, ma prison

L'horizon à perte de vue, immensité sans frontière

S'offre à mon regard, promesse de tant d'inattendu

Un air neuf remplit mes poumons, un souffle nouveau

Une perspective d'explorer l'autre versant de la nuit

Si tu n'es pas là pour le partager, ceci n'est que prière

Un monde où même l'espoir de l'espoir n'existe plus

Où vivre ne serait qu'une chute lente vers le tombeau

Donne des ailes à mon rêve, donne l'envie à ma vie

 

23:03 Écrit par Kardream | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.