01 novembre 2013

Un peu plus de ceci

Un peu plus de ceci ou un peu moins de cela et on se dit que tout aurait été différent. On ne se rend pas compte qu'on ne choisit rien, qu'on est conditionné par le comportement des autres, vis-à-vis de nous-mêmes d'abord et vis-à-vis de ceux qui nous sont proches ensuite. Ces schémas de défense par rapport à ce que l'on perçoit des agissements de ceux de qui l'exemple est censé venir sont inconscients, mais instinctifs, pour nous protéger. Quand on se rend compte de certains comportements que l'on a mis en place, et surtout des raisons pour lesquelles on les a mis en place, cela peut permettre de débloquer certaines situations que l'on pensait insolubles. Cela permet aussi de se rendre compte que la faute ne nous incombe pas et d'être libérés de la culpabilité ainsi engendrée. Cela ne veut pas dire que tout est nécessairement réglé juste parce qu'on prend conscience de certaines choses. Ce n'est pas aussi simple, ce serait trop facile. Cela ne veut pas dire non plus que l'on va forcément modifier les comportements mis en place, cela va juste nous aider à mieux les vivre, à accepter que ce qui semble aller contre le bon sens aille en fait tout à fait dans le sens dans lequel cela doit aller. Le chemin vers cette acceptation n'est pas forcément facile et peut prendre un certain temps, mais c'est ce qui permettra de vivre plus en accord avec soi-même, avec ses forces et ses faiblesses, avec ses désirs et ses refus, avec ses rêves et ses déceptions. La vie est un combat de tous les jours, pour mieux se connaître, pour apprendre à accepter chaque aspect de qui nous sommes, que ces aspects nous plaisent ou pas. Rien n'est évident ou ne va de soi. Tout est à construire, pièce par pièce. Il y a tant à découvrir que l'on meure avant d'en savoir ne serait-ce qu'un tout petit peu. Le peu qu'on en sait vaut la peine que l'on se donne pour l'obtenir et ne pas le chercher équivaudrait à renoncer à soi-même, à nier son statut d'être humain, à être moins qu'un animal. J'ai eu certaines réponses et je continue de chercher les autres, pour connaître un peu de ma vérité.

22:10 Écrit par Kardream | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.