04 octobre 2014

Et parce qu'on en a le droit

Se sentir dépossédé de soi

N'avoir dans les veines que du froid

Et pourtant garder un appétit de vivre

Comme on n'en voit que dans les livres

Masquer les longs moments de solitude

Être égaré, comme frappé d'hébétude

Et toujours suivre des yeux son chemin

Ne jamais se résoudre à entrevoir la fin

Marcher sur un lac ou des braises

Vouloir être ailleurs, mal à l'aise

Et malgré tout rester le même

Ne pas s'abandonner soi-même

Tenir bon malgré les souffrances

Voir au-delà des apparences

Savoir qu'autour de soi tout change

Être tenté par le saut de l'ange

Résister parce qu'on ne sait rien faire d'autre

Savoir exister sans le regard de l'autre

Et parce qu'on en a le droit 

Oser être enfin soi

17:35 Écrit par Kardream | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.