09 mai 2015

Le rouge

Au travers des détours de la vie

Là où se croisent le désir et l'envie

Tu as réveillé un volcan endormi

Un feu que je croyais à jamais tari

Et je sens battre en moi une symphonie

Les notes d'un nouveau souffle de vie

L'étincelle qui brûle en plein désespoir

Car mon coeur sait qu'il ne peut pas t'avoir

Pourtant mon ciel reste dégagé et serein

Je peux me regarder dans la glace le matin

Le rouge ne vient pas farder mon pâle visage

Le temps évapore les années, tu n'as pas mon âge

Mon coeur te reste fidèle, et ce malgré moi

Ne plus t'aimer, j'ai essayé plus d'une fois

J'ai échoué systématiquement et lamentablement

Car ce serait comme une trahison, vraiment

Même si je sais qu'il faut que je pense à vivre

Que je dois écrire de nouvelles pages à mon livre

Mais comment oublier la perfection de ton corps? 

Le pourrais-je, sans me précipiter vers la mort?

14:08 Écrit par Kardream | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.