11 mai 2017

Peut-être

J'ai voulu attraper ta main, mais je n'ai serré que le vide. J'ai voulu plonger mon regard dans le tien, mais je n'ai vu que le vieux rose du papier peint. J'ai voulu entendre le son de ta voix, mais je n'ai entendu qu'un silence assourdissant. Tu es ailleurs, où je ne suis pas. Seuls mes souvenirs me rappellent que tout ceci est bien réel, que ce n'est pas le fruit de mon imagination. J'aurais voulu pouvoir suspendre le temps et que ce moment où j'ai plongé mon regard dans le tien dure pour l'éternité ou que le reste de mes jours soit au moins aussi fort que ce moment-là. Je voudrais tant changer la réalité, pour la faire coïncider avec ce rêve auquel je me raccroche, même si je sais qu'il est sans espoir. C'est ce rêve qui me fait tenir, qui alimente mon quotidien. Et pendant ce temps, peut-être que quelqu'un m'attend quelque part, sans même le savoir. Peut-être que je l'ai déjà rencontré, le quelqu'un en question. Peut-être que je suis passée à côté de ce quelqu'un sans même l'apercevoir, trop absorbée que je suis par toi, toi qui hantes mes pensées et mes songes. Peut-être est il temps que tout cela cesse. Peut-être faut il laisser les souvenirs où ils sont, à leur état passé. Peut-être faut il refermer le livre pour en entamer un autre. Peut-être est il temps de quitter cette zone de confort dans laquelle je me complais et que j'auto-entretiens. Peut-être est il temps de changer de regard, de perspective. Peut-être est il temps de m'attendre à l'inattendu. Si tous ces 'peut-être' devenaient la réalité, ce serait comme te perdre, même si on ne peut pas perdre ce qu'on n'a pas. Suis-je prête à prendre un tel risque? Rien que d'y penser, je sens que respirer me fait mal. Pourtant je sais que je ne peux pas me raccrocher à quelque chose qui n'arrivera jamais. Ma raison me le répète constamment, mais mon coeur ne l'écoute pas et n'en fait qu'à sa tête. Peut-être que le seul fait d'avoir la pensée que les choses peuvent ou doivent changer, c'est déjà un pas vers le changement. Peut-être que quelque chose de plus grand m'attend, mais continuera-t-il de m'attendre encore longtemps? Quel risque est le plus grand: te perdre ou passer à côté de l'Inconnu? Je n'ai pas la réponse à cette question parce que mon coeur refuse toujours de te perdre. Je vais te retrouver dans la nuit étoilée de mes rêves, où tes yeux sont des lacs dans lesquels je plonge avec félicité, où tes lèvres sont comme la promesse que l'aube poindra après la nuit, où ton corps m'offre l'éternité.

 

21:50 Écrit par Kardream | Commentaires (0)

Écrire un commentaire